L’agence MP & C vous présente ses meilleurs voeux

Les vœux sont parfois un exercice délicat surtout s’ils interviennent au cours d’une année un peu spéciale.

Cette année, je fête mes 25 ans officiels de métier. MPC a en effet vu le jour en février 1992. 25 ans !

Autant vous dire que l’agence, qui a changé légèrement de dénomination, de statuts, de siège social, en a vu passer des évolutions !

Des changements déjà contenus dans l’ADN de l’agence MP & C !

M  comme médias car cela reste le cœur de notre action : toucher les médias, quelle que soit leur forme et leur qualité, nous travaillons avec les journalistes, les blogueurs, les ambassadeurs…

P  comme presse parce qu’en 1992, la presse écrite était encore toute puissante et quasi hégémonique. Ce n’est plus tout à fait le cas aujourd’hui encore que….Force est  tout de même de constater que les réseaux sociaux ont fait une irruption massive !

C comme communication parce que l’une de mes premières fonctions était celle  de directrice de clientèle d’une agence globale de communication que j’avais co-fondée en 1986 (Studio Cube, puis R.Communication) .

Des relations presse à Social Média Manager, un secteur en perpétuelles mutations

Je comptabilise des centaines de milliers d’appels aux journalistes, des milliers de dossiers de presse, j’ai hélas fortement contribué à la dégradation de la forêt car ce n’était pas toujours du papier recyclé. Aujourd’hui les dossiers sont numériques et multimédia (quand le client les accepte) et enregistrés sur des clés USB (recyclables) ou dans des espaces presse dédiés et virtuels.

Notre terrain de jeu aujourd’hui, ce sont les RP 2.0. Notre métier a des contours encore très flous et mouvants même si la déontologie, elle ne l’est pas ! Après la diffusion d’un communiqué et sa publication dans un média, notre travail ne s’arrête pas là! Il faut faire le service après-vente de l’article via les post, les tweets  entre autres activités.

Du carnet d’adresses à la préconisation stratégique

J’ai la faiblesse de croire que nous avons fait évoluer certaines pratiques et en tout cas, contribué à changer la vision sur notre métier.  Nous avons su épouser les transformations de notre secteur. Tant sur le plan de la fonction que sur celui des outils à notre disposition et les créer quand ils n’existaient pas.

Mes collaborateurs et moi-même avons cessé d’user notre salive à coller des timbres. Mais nous passons aujourd’hui plus de temps à convaincre, souvent avec succès, les dirigeants des organisations de la justesse de notre vision stratégique . Des dizaines de déjeuners, petits déjeuners, média trainings, préconisations d’émissions, formation des équipes, Brain storming et Psychoportraits Symboliques  des CODIR (mon arme secrète) ont fait la démonstration que l’attachée de presse ne fait pas que décrocher son téléphone  ou alors pour vérifier que l’opération de son client figure bien dans les trends (tendances) de Twitter.

Les transformations des formes d’activités

Du statut libéral avec salariés,  en passant par l’auto entrepreneuriat pour finalement opter pour celui de coopérateur associé et salarié disposant d’un réseau de plus d’une centaine de communicants, l’agence M P & C expérimente les formes qui lui permettent d’être plus agile, plus efficiente et pour mieux répondre aux exigences des organisations clientes.

L’agence M P & C : être au cœur des débats qui agitent la société.

Diversité, parité, précarité, laïcité, emploi, chômage, générosité, justice, environnement, politique, responsabilité sociétale, mécénat, déontologie, éducation, éthique autant de sujets qui mobilisent l’agence.

25 ans, plus, tard, l’agence M P & C est encore là et je suis heureuse de vous proposer les services d’une professionnelle engagée  et de son réseau qui ont pour l’intérêt général une passion sans bornes.

Très belle année 2017 à tous!

Marie-Pierre Medouga

 

Un conseil, un avis, un commentaire, un devis de formation ou d’atelier, une campagne à lancer ? C’est ici 

By | 2017-10-22T16:29:38+00:00 janvier 11th, 2017|Actualités générales, edito|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment