SNC, lauréate des Trophées de la Communication 2016

Trophée - Communication_logo-laureat-2016

SNC – Trophées de la Communication

 

SNC Lauréate des Trophées de la Communication

L’association Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC) est lauréate des Trophées de la Communication 2016, dans la catégorie « meilleur site internet des entreprises de 5 à 9 salariés ». La cérémonie de remise des prix s’est déroulée à Cannes le 25 novembre dernier.

 

Lancé en juillet dernier, le nouveau site internet de SNC (www.snc.asso.fr)  a été récompensé par les Trophées de la Communication, le 25 novembre dernier, lors de la cérémonie de remise des prix, qui s’est déroulé à Cannes. SNC est en effet lauréate, dans la catégorie « meilleur site internet des entreprises de 5 à 9 salariés ».

 

Depuis 15 ans, les Trophées de la Communication récompensent les meilleures actions de communication et les meilleures communications du service public et du monde de l’entreprise.

Les membres du jury – parmi lesquels, des élus, des professionnels de la communication, des décideurs, etc. – ont ainsi évalué le graphisme du site internet, son ergonomie, son adéquation avec les publics cibles, ainsi que la rigueur dans les mots choisis et la pertinence des visuels.

 

Cette récompense est une belle reconnaissance pour l’association, qui a choisi de dynamiser et de moderniser sa communication. Le lancement du nouveau site institutionnel constituait  en effet la première étape de la redéfinition de la stratégie digitale, et sera suivi par le lancement d’un nouvel « espace bénévoles », en 2017.

 

SNC a bénéficié du mécénat de compétences du cabinet de Conseils Kéa & Partners tout au long de ce projet et a travaillé avec Oonops, agence digitale coopérative, sur la réalisation du site.

 

Solidarités Nouvelles face au Chômage a été créée en 1985 pour lutter contre le fléau du chômage et soutenir les chercheurs d’emploi grâce à l’engagement de citoyens. Elle agit autour de 3 axes :

  • L’accompagnement des chercheurs d’emploi dans la définition de leur projet et de leurs recherches
  • La création d’emplois solidaires
  • La défense des intérêts des chercheurs d’emplois auprès des institutions publiques

Aujourd’hui, l’association coordonne 2200 bénévoles répartis dans des 165 groupes de solidarité régionaux partout en France. Plus de 62% des 3500 bénéficiaires trouvent chaque année une issue positive à leur démarche.

En savoir davantage sur SNC :  ici

Pour lire le communiqué dans son intégralité : c’est là 

Mères et enfants du monde, l’expo photo de Christina Drakos

Chrtistina Drakos - Vietnam 2010 - Mères et enfants du Monde

Christina Drakos – Sapa Village Northwest Vietnam- 2010- expo Mères et enfants du Monde

Exposition-photo à la Mairie du 5ème arrondissement de Paris du 15 au 26 novembre 2016

La photographe Christina Drakos* est de retour à Paris. Dédiée à la lumière, la tendresse et la joie, « Mères et enfants du Monde » présente une trentaine de photographies couleurs & noir et blanc, situées principalement en Asie et en Amérique du sud. L’exposition sera inaugurée par Florence Berthoux, Maire du 5eme arrondissement et conseiller régional et Corinne Gabadou, Conseillère d’arrondissement chargé de la petite enfance et de la politique familiale, le 17 novembre 2016. L’occasion pour l’artiste de mobiliser les parisiens et visiteurs autour de son nouveau projet humanitaire :  la réhabilitation d’une école  primaire au Sri Lanka. www.sagapo.org

 

 L’exposition Mères et enfants du Monde : Saisir la lumière de l’âme !

Cette exposition consacrée à l’amour maternel et la tendresse universelle explore, l’un de ses thèmes de prédilection : la lumière. Celle qui émane du plus profond de l’être humain.

Voilà ce qui a motivé Christina Drakos quand elle a décidé de faire de la photographie, son art majeur !

Capter la joie profonde qui émane de certaines personnes, quels que soient les aléas de la vie. Chaque cliché raconte une histoire. « Regardez toutes ces personnes que j’ai croisées, elles vivent dans des conditions très difficiles, souvent précaires et pourtant, ce qui se révèle, à mes yeux, c’est l’infinie tendresse et la joie qui les traverse. » Explique-t-elle

Lorsque qu’elle a, pour la première fois, pris son appareil photo à l’âge de douze ans, elle était en quête de lumière. Depuis, cette humaniste de toujours, continue de la capturer mais aussi de témoigner de la diversité du monde.  Elle a en effet visité plus de 60 pays. Ce n’est que lorsqu’elle a rassemblé une partie des clichés – elle en a plus de 5000 et très peu sont développés – qu’elle s’est aperçue qu’elle avait devant elle la déclinaison, d’une seule et même idée : celle de la maternité et de l’enfance.

« On ne peut bien grandir que si l’on a ces trois conditions nécessaires : la tendresse qui donne un sentiment de sécurité, la joie qui illumine la vie, la confiance qui permet d’aller de l’avant et d’apprendre. Comme une plante se nourrit de soleil, d’eau et de lumière, l’enfant a besoin de ces 3 ingrédients.  Ce sont des éléments indispensables, le reste, il est bien plus facile de le trouver et de l’apporter. »  Enonce-t-elle.

C’est tout le sens de la mission de la fondation Sagapo : donner aux enfants les moyens matériels d’une bonne instruction.

  • (EFIAP – FICS -RISF3)

 

Lire l’intégralité du communiqué de presse : téléchargez-le

L’école pour les enfants de Christina Drakos L’invitée de l’Arbre aux thés à L’Isle-sur-la -Sorgue (84) du 30 avril au 29 mai 2016

 

Christina Myanmar 

Du 30 avril au 29 mai, les enfants et l’éducation sont magnifiquement mis en valeur dans le cadre convivial de l’Arbre aux thés. Fondée par Eric & Amelia en 2009, le restaurant, qui fonctionne comme une maison d’hôtes, reçoit l’exposition de Christina Drakos. Au-delà de l’exposition, c’est également une opération de collecte de fond qui s’y déroule. Tous les vendredis et samedis de mai, des soirées artistiques seront proposées, au cours desquelles 3 € par participant seront reversés à la Fondation. www.sagapo.org

 

Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité : c’est ici

Sagapo, pour donner aux enfants le meilleur : l’éducation

On l’a vu, le manque d’instruction et l’isolement peuvent causer de grands dommages à la jeunesse. Ils sont alors à la merci de tous les embrigadements. Une dramatique réalité en France, en Europe et dans le monde entier. C’est pourquoi, depuis 2013, la Fondation Sagapo s’attache à défendre l’éducation des enfants et de leurs familles à travers la planète. Elle lance aujourd’hui sa collecte auprès des donateurs et donatrices français. Tous les dons bénéficient des exonérations fiscales en vigueur (66 %) en vertu d’un accord bilatéral entre la France et Chypre.

Christina Drakos, Présidente de la fondation Sagapo, a initié le mouvement en octobre dernier, en proposant à la vente, les œuvres tirées de son exposition photographique « Mères et enfants du monde » sur le thème de l’universalité de la tendresse maternelle. Les bénéfices issus de ces la commercialisation des clichés seront en effet intégralement versés à la Fondation.

Pour lire le communiqué dans son intégralité, veuillez cliquer ici

Pour télécharger le dossier veuillez cliquer ici