405 acteurs des politiques territoriales de l’emploi réunis au Palais des Congrès de Bordeaux

Les journées nationales des Maisons de l’Emploi et des PLIE, les 18 & 19 décembre 2019

Les 18 et 19 décembre, au Palais des Congrès de Bordeaux, se dérouleront les journées nationales des Maisons de l’Emploi et des PLIE. Avec 9.36 % de la population en situation de recherche d’emploi, la France ne peut se passer de ses territoires et des politiques territoriales de l’emploi parfaitement adaptées aux réalités du terrain pour lesquelles elles ont été construites. Elles s’intègrent parfaitement dans les orientations du gouvernement, au regard du Plan d’Investissement des Compétences (PIC), et de la stratégie de prévention de lutte contre la pauvreté et plus particulièrement du futur Service Public de l’Insertion (SPI) souhaité par le président de la République. C’est ce que viendront affirmer avec force les acteurs de terrain durant ces deux jours.

 

Monsieur Alain Juppé ouvrira ces journées qu’il accueille dans le Palais des Congrès de Bordeaux. Les 405 acteurs des politiques territoriales de l’emploi plaideront pour que l’Etat puisse consolider et pérenniser les initiatives des Maisons de l’Emploi et des PLIE qui constituent un maillage fin et efficace sur les territoires. C’est la raison pour laquelle, l’Assemblée nationale a voté l’ouverture d’une ligne financière pour les Maisons de l’Emploi, dotée de 5 millions d’euros, le Sénat a, quant à lui, voté une hausse des crédits à hauteur de 10 millions. L’Assemblée nationale aura la charge de déterminer le montant final qui sera alloué aux Maisons de l’Emploi. 7 millions sont souhaités par le réseau national. Monsieur Olivier Noblecourt, Délégué Interministériel à la Prévention et à la Lutte contre la Pauvreté des enfants et des jeunes, en charge de ce Plan Pauvreté, clôturera les journées nationales.

Des outils d’insertion, de formation et d’emploi, indispensables,

  • 100 MDE, 150 PLIE, 448 facilitateurs, voici en quelques mots, l’état à ce jour du réseau national des politiques d’emploi et d’insertion animé par l’Alliance Villes Emploi.

en parfaite adéquation avec les objectifs de la politique nationale de l’emploi.

Le président de la République a annoncé le 13 septembre dernier sa stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Parmi les engagements, a été proposée la création d’un « Service Public de l’Insertion » (SPI). Ce service propose un lieu unique pour accueillir toute personne éloignée de l’emploi, pour qu’elle puisse bénéficier d’un accompagnement individualisé. Les PLIE et Maisons de l’Emploi, outils territoriaux efficaces de retour à l’emploi souhaitent participer à la réflexion et à la construction de ce Service Public de l’Insertion.

Et en 2018-2020 ?

Le gouvernement a lancé le Plan d’Investissement des Compétences (2018-2022), au sein de ce dispositif, l’Appel à Projets 100 % inclusion vise à “former un million de jeunes et un million de demandeurs d’emploi peu qualifiés, transformer en profondeur le système et permettre aux acteurs d’expérimenter dans les champs de la formation professionnelle et de l’accès à l’emploi ou l’activité.” De nombreuses actions menées par les Maisons de l’Emploi, les PLIE et les facilitateurs peuvent s’inscrire dans les objectifs du PIC et en particulier de cet appel à projets.

Et pour aller plus loin :

7 bonnes pratiques mises en œuvre par les Maisons de l’Emploi et les PLIE [1]

  1. Soutien personnalisé à la création d’entreprise (Maison de l’Emploi de Bordeaux, Nouvelle-Aquitaine)

En Nouvelle-Aquitaine, le dynamisme des créateurs d’entreprise est patent mais la complexité des procédures rebute encore ceux qui souhaitent retrouver une activité. Il s’agit de rencontrer les professionnels en un lieu unique et de poser l’ensemble des questions juridiques, commerciales et stratégiques. Les créateurs font ensuite l’objet d’un suivi personnalisé.

 

  1. Mobilité (La plateforme emploi PLIE du Valentinois, AURA)

La mobilité est l’une des grandes revendications des Français.  En effet, le manque de mobilité est un frein à l’emploi. Les personnes les plus éloignées de l’emploi n’allaient pas en formation ou aux remises à niveau par manque de moyens de transports. Le PLIE a construit une plateforme mobilité afin de trouver des solutions probantes : financement d’un permis, achat d’un vélo ou d’un véhicule. La mobilité touche autant les jeunes que les séniors et elle est également genrée. 500 personnes/an sont passées par cette plateforme avec une mobilité autonome et durable.

 

  1. Inclusion des séniors : (Maison de l’Emploi Alès Cévennes, Occitanie)

Il s’agit d’appuyer les recherches d’emploi et de consolider les acquis et les compétences des séniors (40/65 ans). Le taux de chômage de cette tranche de population est en effet très élevé. La MDE a permis de faire évoluer leurs outils de recherche d’emploi (smartphones, internet) et les a remis en dynamique positive. Des résultats probants : 100 % de réussite pour une approche personnalisée et différenciée.

 

  1. Diversité et Mixité (Maison de l’Emploi Ouest Provence, PACA)

Dans l’Ouest de la Provence, près de Istres, il y a des demandes d’emploi non pourvues essentiellement parce que ce sont des emplois perçus comme masculins, dans ce bassin d’emplois traditionnellement industriel. Réinsérer la population féminine souvent sans qualifications, la former et lever les obstacles fait partie des fonctions de la MDE. Un parcours a été conçu qui comprend la visite en entreprise pour découvrir les métiers, une remise à niveau et soit un retour à l’emploi direct, soit une formation qualifiante. 72 % d’issues positives.

 

  1. Accompagnement RH des TPE (Maison de l’Emploi et de la Formation Professionnelle du Pays de Brest, Bretagne)

RH TPE est un dispositif ressource plébiscité et essaimé de soutien gratuit et personnalisé en gestion des Ressources Humaines pour les Très Petites Entreprises. Il s’appuie sur des outils pratiques, un logiciel dédié et une méthodologie forte. La rencontre en face à face avec le dirigeant est déterminante pour soutenir la TPE et répondre immédiatement aux besoins exprimés.  Des groupes de travail permettent par la suite de répondre collectivement à des problématiques clairement identifiées sur le territoire.
98 % de taux de satisfaction des dirigeants soutenus.

  1. Formation aux nouveaux métiers autour de la performance énergétique 4 Maisons de l’Emploi (MDE Lens Liévin Hénin Carvin, MDE Lille Lomme Hellemmes, MDE en Cambrésis, MDEF du Saint Quentinois, Hauts de France)

Une plateforme de formation à deux pas du chantier ! Le dispositif FIT 2.0 (Formation Intégrée au Travail) permet aux professionnels du bâtiment de se perfectionner sur leurs lieux de travail en équipant certains chantiers de plateformes pédagogiques mobiles. L’objectif est de développer, avec des formateurs spécialisés, une ingénierie, des outils et une méthodologie en vue d’accompagner le développement des compétences des professionnels autour des thématiques de performance énergétique.

  1. Former et détecter les nouveaux métiers du numérique (Maison de l’Emploi du Territoire de Plaine Commune, Ile de France)

Le numérique a durablement transformé les pratiques et les métiers. Le numérique pose donc de nouvelles problématiques de recrutement aux entreprises et offre parfois de nouvelles opportunités en matière d’emploi. Pour répondre à ces enjeux, la MDE du Territoire de Plaine Commune a mis en place depuis 2013 une action spécifique de GPTEC numérique visant à faire accéder des demandeurs d’emploi locaux à ces métiers.

[1] Retrouvez les exemples et les témoignages dans le dossier de presse

Téléchargez le programme  : ici

Téléchargez le communiqué de presse :

 

Téléchargez le dossier de presse : cliquez ici

 

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.