Chantal ROLLAND

Journaliste, psychothérapeute et conceptrice de Tepaseul.fr et du magazine éponyme

 

photo

 

» Utiliser un conte pour me révéler à moi mème » ?

Voilà la proposition que m’a faite Marie Pierre Medouga, il y a plus d’un an. C’est ce qu’elle m’appelait « un portrait chinois »…. L’approche m’a paru plus ludique que cognitive, mais connaissant Marie Pierre, je me suis laissée guider par ses propos.

Après la séance, mon conte entre les mains, j’ai essayé de rassembler les pièces du puzzle relatives à ma vie… Bien que réceptive à certains passages de ce conte qui vibraient en moi, je ne comprenais pas trop les tenants et les aboutissants.

Le temps a passé. Plusieurs fois, en fonction de ce que je vivais, les paroles de Marie Pierre faisaient écho…

Et un an après, j’étais complètement conquise par cet outil que j’ai assimilé au fil des mois mais qui a eu un effet hyper libérateur et absolument efficace sur ma personnalité.

Il m’a révélée à moi même, m’a fait comprendre mes forces et mes faiblesses et m’a permis de les appliquer correctement en fonction des moments décisifs de ma vie, autant personnels que professionnels.

Aujourd’hui, je clame haut et fort que cet outil est un outil formidable pour se connaitre et comprendre ce que l’on a tendance à vouloir ignorer ou tout ce que la vie nous a gentiment fait occulter.

Marie Pierre est une personne avec de grandes qualités et  une telle intelligence relationnelle qu’elle va même au delà de la simple interprétation…

On ne peut que lui dire : bravo et merci ! »