L’Inconscient, le Moi et la méthode du psychoportrait symbolique

Jacques Chavassieux 

Psychanalyste et formateur

jacques chavassieux

 

Tout être humain évolue de façon singulière à un rythme différent,  chaque étape de sa vie génère blocage, confusion, ou fulgurance. Le jour où Marie Pierre m’a proposé le portrait chinois, c’était lors d’une formation qui devait me permettre d’affiner ma plaquette d’offre de formation pour les personnels hospitaliers.

J’avais tellement animé de formations depuis 20 ans que j’avais du mal à définir mes priorités pour les années à venir. Le Psychoportrait symbolique en décalant 

[i], en décentrant la réflexion à l’aide de symboles choisis et signifiants,  permet de verbaliser, de sortir, d’analyser des éléments que seul en auto-réflexion je n’aurais pas pu sortir aussi spontanément.

Cette expérience a été révélatrice et très puissante pour moi, j’ai vraiment été réceptif à cet outil d’accouchement d’une partie de mon moi.

L’inconscient ne demande qu’à s’exprimer, nous passons notre vie à le réprimer,  par convention sociale ou interdits subconscients.

Je continue à chercher, à vivre au plus près de moi, de mes envies, de mes désirs,  de mon chemin et j’ai pu tester à nouveau 5 années plus tard, le portrait chinois. L’interprétation immédiate de Marie Pierre,  m’a chaleureusement questionné,  je reste en réflexion à propos des évocations qu’elle a réussi à sortir de moi.

Par | 2017-10-22T16:30:00+00:00 01 avril 2016|Témoignage Institut, Témoignages|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.