Mounia Benaili et vivien rebiere -reunion publiqueElections législatives 2017Mounia Benaili : une insoumise au service du bien commun

Réunion publique à Athis-Mons – Salle Curie le 30 mai 20 h00

Le mardi 30 mai Salle Curie, la France insoumise Nord Essonne a organisé une réunion publique à 20h 00 en présence de Mounia Benaili, et de son suppléant, Vivien Rebière. L’occasion de découvrir la candidate à la députation. Une femme engagée et dévouée qui, depuis plus de 10 ans, œuvre pour le bien commun en Essonne

 

 

Réunion publique d’Athis-Mons : Mounia Benaili et les insoumis sont venus aborder avec les habitants les propositions de la France Insoumise en matière de services publics et de biens communs.

Cette réunion publique est la seconde des quatre réunions qui se déroulent dans la 7e circonscription ; voilà les prochaines rencontres.

  • Vendredi 2 juin à la salle Pidoux de la Maduère à Juvisy à 20h : réunion de défense des hôpitaux et de la santé.
  • Jeudi 8 juin à la salle Savoie de Viry-Châtillon : une majorité législative autour de Jean-Luc Mélenchon.

Le lieu : Salle Curie –Place du général de Gaulle 91 200 Athis-Mons,

 

Mounia Benaili  : Une insoumise au service du bien Commun

Mounia Benaili, 38 ans, pourrait être l’exemple même de la France de la diversité qui réussit, ce qu’elle aurait tendance à récuser. C’est en effet une femme bien trop modeste et simple, pour se prêter ces « Success story « qu’elle ne goûte pas !

Ainée de 12 enfants, d’origine marocaine, c’est en Normandie qu’elle habite jusqu’à la fin de ses études qu’elle a faites à Caen. Réservée, c’est paradoxalement une vraie battante, pugnace dès qu’il s’agit de protéger les siens ou ses convictions. Elle n’aime rien tant que de déplacer les obstacles, avec méthode.

C’est ainsi qu’elle est devenue la proche collaboratrice de Gabriel Amard pendant dix ans à la mairie de Viry-Châtillon puis à la Communauté d’agglomération des Lacs de l’Essonne où elle a impulsé de grands projets. La mise en place d’une régie publique de l’eau, le maintien de la nature en ville et la restauration de la biodiversité des lacs de Viry et Grigny pour répondre aux objectifs de planification écologique, la création d’une coopérative d’activités et d’emplois dans le cadre de l’économie sociale et solidaire, sont autant de projets innovants, qui lui ont permis de faire la démonstration de la Gauche par l’exemple.

Au départ de Gabriel Amard, elle s’est installée à Juvisy sur orge, la ville voisine et a très vite mobilisé autour d’elle pour constituer une force citoyenne. Avec 15 %, elle représente aujourd’hui la principale force d’opposition municipale.

C’est dans le cadre d’une opposition constructive qu’elle intervient sur tous les dossiers pour défendre les Juvisien-ne-s : hôpital de Juvisy, maintien des services publics, défense de la qualité d’éducation des enfants, quotient familial, restauration scolaire, démocratie et lutte contre le grand Paris, baisse des factures d’eau et qualité de l’eau… Elle tient le blog Le Petit Juvisien qui retrace toute son activité d’élue.

Investie par la France Insoumise, elle aura à cœur de défendre le programme « L’Avenir en commun », seul capable de contrer la politique libérale en passe d’être mise en place par le Président nouvellement élu.

Quelques verbatims :

A propos des services publics

« On est en train de transformer cette circonscription en une zone « dortoir ». Tout est conçu pour que Saclay devienne une sorte de Silicon Valley à la française. Le problème c’est que les services publics ferment les uns après les autres. Et si la population augmente, les infrastructures ne suivent pas.  Il faut remettre une politique locale de proximité, construire des crèches et des écoles, organiser une grande concertation pour les transports et notamment les liaisons inter-banlieues »

 A propos de son rôle de député

« Un député isolé n’aura que peu de moyens alors qu’un groupe majoritaire peut peser sur les décisions nationales. Nous avons besoin d’un gouvernement d’opposition ! »

 

En savoir davantage :

Visitez le site de la majorité citoyenne

Découvrir la candidate et son suppléant : cliquez ici

 

 

reunion publique