Le psychoportrait des communicants ? Bluffant !

 

 

psychoportrait symbolique

 

 

Je m’apprête à comparer les résultats du Psychoportrait des communicants  réalisée en partenariat avec Cision France avec ceux du baromètre de l’Observatoire des métiers agricoles du SYRPA, pour une présentation exclusive devant ses adhérents, le 7 octobre prochain. Cyndie Bettant, Responsable Marketing & Communication de Cision France, avait déclaré que c’était une expérience bluffante au début de ce mois !  Pour lire son témoignage complet : cliquez ici 

C’est l’occasion de revenir sur cette méthode et une passion qui ne m’a pas quittée depuis des décennies.

Le psychoportrait symbolique  né d’une situation de handicap

Paradoxalement, je ne suis pas née communicante et j’ai même commencé ma vie d’enfant avec un sacré fardeau : je bégayais à un point tel, que j’en étais presque handicapée socialement.

L’envie de communiquer autrement, directement avec l’inconscient, est probablement venue de cette situation de handicap comme  d’ailleurs mon engagement de citoyenne  sur ces sujets.

Elle est restée en sommeil mais a beaucoup influé sur la manière avec laquelle j’abordais  les situations.

Communiquer avec les symboles, trouver le signifiant, le sens caché, cette quête qui me titillait tant en lisant Roland Barthes,  s’est développée en déchiffrant Jung  et en approfondissant ma culture des contes.  Trouver à travers les labyrinthes des mots,  (qui représentaient une véritable torture pour moi) la véritable signification des choses.

Les faits sont têtus et des décennies plus tard, me voici à présenter ces psychoportraits qui intriguent autant qu’ils plaisent. Tout en étant communicante !

La méthode du psychoportrait symbolique : allier le ludique et le profond !

Conjuguer le ludique et le sens profond des choses et y ajouter de la bienveillance, c’est en filigrane, ce qui m’a motivé dans l’élaboration de cette méthode. J’ai commencé à posé les jalons de cette méthode, sitôt ma maîtrise de droit international des affaires en poche  comme un pied de nez sûrement.  D’outils en outils, d’items en recherches, je propose désormais une approche méthodologique en trois temps aux organisations,  après une expérimentation qui aura tout de même duré une bonne décennie.

Près de 2600 psychoportraits ont été réalisés, en face à face, par téléphone, par Skype,  par mailing,  administrés directement par moi ou par les équipes qui ont fait appel à moi.
Ce sont les plus souvent les comités directeurs qui ont donné leur feu vert.

En fait, ce qui est merveilleux dans cette méthode, c’est l’infinie bienveillance avec laquelle, les personnes acceptent de lâcher-prise pour répondre  spontanément à mes questions qui paraissent pour le moins farfelues.

Des résultats bluffants !

Cette coopération est très précieuse car sans elle, je ne pourrais jamais réaliser ces Psychoportraits symboliques avec autant de justesse. Au point  que lorsqu’on les compare aux études statistiques, ils se révèlent souvent particulièrement pertinents! Et  c’est toujours avec la même réaction de surprise que les commanditaires découvrent les résultat : « c’est bluffant !  »

Qu’il y a t-il en effet de commun entre un animal, un végétal, un minéral, une saveur, un paysage et les chiffres d’un secteur?  Beaucoup en réalité ! C’est toute la créativité de cet outil d’intelligence collective que de le mettre en évidence.

Il n’y a en effet rien de magique, dois-je le répéter au risque de décevoir plusieurs personnes, dans le décryptage et l’interprétation des symboles. La congruence symbolique, cette curieuse théorie que j’ai mise à jour,  la règle des équivalences de significations  symboliques entre elles, explique cette précision dans l’analyse.

C’est aussi une technique d’écoute très particulière. « L’hyper écoute » que j’ai mise au point il y a des années lorsque je suis en face à face ou en direct avec les personnes interviewées.  La recherche symbolique, quant à elle se réalise à froid, avec des manuels, livres de symboles (mais pas de grimoires !) et je recours alors aux écrits de ceux et celles qui m’ont précédée et notamment  trois femmes : Clarissa Pinkola Estès, Catherine Clément et Marie-Louise Von Franz. Et s’ensuivent quelques heures de travail !

Alors, oui l’intuition  peut jouer  pleinement son rôle car, avec des milliers de cas pratiques à ma disposition, les analyses se sont bien plus facilement et plus finement.

Jouer avec spontanéité, s’écouter, coopérer avec authenticité et bienveillance , voilà les clés de la méthode du côté des interviewés.  Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Capter, déchiffrer, écouter, analyser, mettre à jour, accompagner sont mes guides pour restituer ces psychoportraits.

 

L’Institut du Psychoportait Symbolique regroupe les formations, les ateliers, les prestations qui utilisent la méthode que ce soit à titre individuel (bilans de compétences, coaching, accompagnement ciblé) ou collectif (incentive, ateliers, formations RH, Management,  Vision stratégique, sessions d’intelligence collective…)

Pour nous joindre : cliquez là

 

Marie-Pierre Medouga

Fondatrice de la méthode du Psychoportrait symbolique

Par | 2017-10-22T16:29:48+00:00 28 septembre 2016|Actualités de l'agence, Témoignage Institut|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.