L’agence MP & C, chargée des relations Médias de SNC

logo-snc-cmjn
L’agence Media Presse & Communication a dorénavant la charge des Relations Medias de l’association Solidarités Nouvelles face au chômage.

Pour mémoire, voici en quelques mots l’activité de l’ association.

Solidarités Nouvelles face au Chômage a été créée en 1985 pour lutter contre le fléau du chômage et soutenir les chercheurs d’emploi grâce à l’engagement de citoyens. Elle agit autour de 3 axes :

  • L’accompagnement des chercheurs d’emploi dans la définition de leur projet et de leurs recherches
  • La création d’emplois solidaires
  • La défense des intérêts des chercheurs d’emplois auprès des institutions publiques

Aujourd’hui, l’association coordonne 2200 bénévoles répartis dans des 165 groupes de solidarité régionaux partout en France. Plus de 62% des 3500 bénéficiaires trouvent chaque année une issue positive à leur démarche.

Les thématiques  l’association  : l’emploi, le chômage, la reconversion, le travail et les différentes formes d’emploi, l’accompagnement social du chômage, la précarité du chercheur d’emploi…

Vous retrouverez bientôt sur ce site un espace presse dédié à SNC. En attendant, vous pouvez  télécharger le dernier dossier de presse, les actualités ici

Visionner le dernier film de l’association : là 

et visiter le compte twitter : ici

 

agence de relations publics MP & C

 

relations médias – SNC

 

Du sang sur nos mains ? Le véritable prix de nos smartphones.

Lire l’article fait mal aux tripes. Surtout quand on travaille comme moi,  avec un, voire deux smartphones.

Je ne peux pas me passer de ces derniers. Mais à quel prix sont-ils fabriqués ? C’est ce que pointent les organisations telles que Amnesty International et Afrewatch.

Elles ont enquêté en RDC : ce pays  est responsable d’au moins 50% de la production mondiale de cobalt.

16 multinationales sont sur le grill. Le cobalt qui sert à a fabrication des batteries serait extrait par des enfants  dans  des mines, allant travailler jusqu’à 12 h par jour !

[…]Aucune règlementation n’entoure actuellement le marché mondial du cobalt. Il n’entre pas dans la catégorie des « minerais du conflit » réglementés aux États-Unis. « Tant que les entreprises ne seront pas tenues légalement de contrôler la provenance des minerais et leurs fournisseurs et de rendre ces informations publiques, elles continueront de tirer profit de violations des droits humains. Les gouvernements doivent en finir avec ce manque de transparence, qui permet aux entreprises de tirer profit de la misère », dénonce Mark Dummett.

Et on se prend à prier pourqu’il y ait une multinationale capable de relever le défi d’un smartphone vraiment équitable.

Le sang sur les mains en téléphonant, ça  tache …

L’article dans son intégralité