La finance HUMANISTE lance une campagne d’information sur ses solutions de placements

Depuis 2013, la faillite[1] bancaire fait désormais partie des risques majeurs pour les ONG et les fondations. Elles appartiennent en effet souvent à la catégorie des épargnants de plus de 100 000 €. Une situation qui pourrait toucher potentiellement les placements des ONG et les fondations. Aussi est -il indispensable de protéger ces fonds pérennes contre le risque de banqueroute. C’est [...]